Google Penguin 2.0 déployé par Google sur le web

Comme l’avait annoncé dernièrement le chef de la lutte antispam de Google, Mat Cutts, le géant de la recherche vient de lancer sa mise à jour « Google Penguin », filtre chargé de lutter contre les mauvaises techniques de référencement naturel.

Contre qui milite le Penguin ?

L’algorithme Penguin déployé par Google a pour mission première d’analyser les profils de liens mis en place par les sites web. Ainsi, les liens sont désormais décortiqués par le moteur de recherche de Mountain View, qui milite contre le black-hat ainsi que les mauvaises techniques visant à placer un site sur différentes expressions clés concurrentielles en 1ere page.

Les profils de liens trop artificiels sont analysés et les pages incriminées perdent donc leurs positions dans les résultats naturels. Alors que certains sites gagnent en position, d’autres perdent des places et voient leur visibilité sur la toile diminuer. Il est donc évident que les techniques évoluent et le travail de référencement également. Aussi, les entreprises spécialisées dans ce domaine doivent s’adapter pour réussir à positionner les sites de leurs clients.

Une mise à jour Penguin plus ciblée

Jusqu’à présent, le filtre Google Penguin prenait généralement en compte les liens issus de la première page et moins les pages internes. Désormais, cette nouvelle mouture analyse plus profondément les liens reçus et pose des critères précis. Aujourd’hui, les liens obtenus en grande quantité ne garantissent plus une position de leader. En effet, le trust rank joue davantage son rôle et il est préférable de sélectionner en amont les liens que l’on souhaite construire pour son site. La course n’est plus désormais uniquement orientée sur la quantité, mais davantage sur la qualité.

Mais que doit-on faire pour éviter le filtre ? Une chose est certaine, plus un site reçoit de liens, plus il peut être confronté aux risques d’une éventuelle sanction. En revanche, les sites qui bâtissent des stratégies différentes, en misant notamment sur les réseaux sociaux, prennent le bon virage à un moment crucial, celui où les comportements sur le web évoluent.

L’expérience internaute avant tout

Aujourd’hui, il est également important de soigner la qualité première de son site web. En effet, l’expérience utilisateur (la navigation) compte énormément, ainsi que l’ergonomie des sites en général. L’innovation permet également de réussir sur la toile beaucoup plus facilement qu’avec des concepts déjà bien établis.

L’interaction internaute/site web prend désormais une place prépondérante. Un site web simple à utiliser et très pratique au quotidien sera largement plébiscité par les utilisateurs et donc nettement plus visité que les autres : Google en tiendra forcément compte et le mettra en avant.

Avec les dernières mises à jour de Google et Google Penguin 2.0, les techniques changent et les stratégies deviennent plus ciblées et qualitatives. À vous, donc, de prendre les bonnes décisions quant à votre stratégie de référencement.