Bien utiliser ses vidéos pour le référencement

Vous possédez des vidéos pour votre site, mais vous ne savez pas comment les intégrer ni où les héberger ?

Retrouvez nos conseils en référencement adaptés à vos besoins dans cet article.

Quel est l’objectif de votre vidéo ?

Vous devez vous poser cette question avant de mettre en ligne votre vidéo. En effet, en fonction de l’objectif, l’approche ne sera pas forcément la même.

En simplifiant, il est possible d’établir trois types d’objectifs qui peuvent motiver la publication d’une vidéo sur internet :

• Générer du trafic
• Améliorer son CTR (taux de clic) et son taux de conversion (Réduire son taux de rebond)
• Générer des liens

En fonction de l’objectif ciblé, la vidéo peut différer sur plusieurs points : son contenu, son hébergement, son titre, les moyens mis en place pour maximiser son partage…

Optimisation de la vidéo

L’objectif principal d’une vidéo est bien souvent de générer du trafic en la positionnant au plus haut dans les réponses des moteurs, ou en générant un buzz via les réseaux sociaux.

Le choix des mots-clés associés à la vidéo va en partie garantir son positionnement dans les résultats vidéos de la recherche universelle de Google.

Si une recherche renvoie des résultats de Google Shopping, des adresses issues de Google Local ou bien un nombre important de liens sponsorisés, il est peu probable qu’une vidéo puisse trouver une place dans cette page de résultats.

À noter que certains mots-clés vont quasiment garantir la présence de vidéos dans la recherche universelle : « comment », « test », « tutoriel », « unboxing » (et bien évidemment « vidéo » ! ).

Bien utiliser ses vidéos pour le référencement 1

Si l’objectif de votre vidéo est d’être partagée au maximum, facilitez la tâche des internautes en leur proposant des boutons de partage.
Un code à mettre en place est disponible pour Facebook et Google+.

Si c’est possible, n’hésitez pas à renseigner la transcription textuelle. Le texte est pris en compte par Google et participe donc au positionnement de la vidéo.

La création d’un sitemap vidéo est fortement conseillée. En plus d’aider Google à bien prendre en compte vos vidéos, cela lui permettra de récupérer les miniatures utilisées pour l’affichage des vidéos dans les résultats de la recherche universelle.

Choix de l’hébergement

Si la vidéo n’a pas d’autre vocation que d’être utilisée sur votre site, et que vous ne souhaitez ni la partager ni l’utiliser ailleurs, vous pouvez très bien l’héberger par vos propres moyens.
Par ailleurs, cela vous permettra de personnaliser le lecteur de la vidéo et donc de faciliter son intégration dans votre site.

Toutefois, il ne s’agit pas de la solution la plus simple. En effet, il faut prévoir un emplacement pour héberger vos vidéos et mettre en place un lecteur de vidéos sur votre site.

Enfin, si vous avez comme objectif de positionner votre vidéo dans les résultats naturels, il est préférable d’utiliser les plateformes d’hébergement que l’on retrouve souvent dans les résultats de Google : YouTube, Dailymotion et Vimeo.

Bien utiliser ses vidéos pour le référencement 2

En complément, vous pourrez en apprendre plus, dans cet article en anglais de SEOmoz, sur les différents facteurs de positionnement sur Youtube : Youtube Ranking Factors.

En résumé, les facteurs se répartissent en deux grandes catégories :

• Le contenu : titre, description, tags, transcription, autorité de la chaîne.
• L’engagement : vues et qualité des vues, liens vers la vidéo, partage sur les réseaux sociaux, intégration, commentaires, favoris.

Vous pouvez donc constater que la seule mise en ligne d’une vidéo ne suffit pas, il faut partager la vidéo sur les différents réseaux sociaux, participer à la discussion dans les commentaires en essayant de la rendre « virale » afin d’encourager les partages et les intégrations sur d’autres sites.